Dans cette section

  1. Qu'est-ce que la prescription sociale?
  2. Comment aborder les déterminants sociaux de la santé et l’épidémie d'isolement social
  3. Rx : Communauté – La prescription sociale en Ontario
  4. Projets en cours
  5. Outils de dépistage et d'admission
  6. Publications
  7. Dans les médias
  8. Présentations et webinaires
  9. Pour en savoir plus ou vous joindre à nos communautés de pratique
  10. Ressources clés

Passer de « Qu'est-ce qui ne va pas? » à « Qu'est-ce qui t’importe? »

Qu'est-ce que la prescription sociale?

La prescription sociale est une approche holistique des soins de santé qui allie les modèles sociaux et médicaux de la santé et du bien-être. Elle offre aux prestataires de soins de santé une manière formelle d’aborder tous les déterminants de la santé en suivant le processus familier et fiable de la prescription d'ordonnances.

La prescription sociale comble le fossé entre les soins cliniques et sociaux en orientant les patients vers des services locaux non cliniques choisis en fonction de leurs intérêts, de leurs objectifs et de leurs forces. Elle permet aux médecins, aux infirmières praticiennes et aux prestataires de soins interprofessionnels d'orienter officiellement les patients vers des programmes communautaires. Elle permet aux clients d'améliorer leur état de santé en acquérant de nouvelles compétences, en participant à des activités intéressantes et en se rapprochant de leur communauté. À quoi ressemble la prescription sociale? Il peut s'agir de participer à un groupe d'exercice, de recevoir une Boîte de bonne bouffe pour favoriser la sécurité alimentaire, de suivre un cours d'art ou de danse, de se joindre à un réseau de soutien aux personnes en deuil, de se mettre les mains dans la terre dans un jardin communautaire, d'explorer un sentier de randonnée local avec un groupe de gens, de faire du bénévolat en rendant visite à des personnes âgées dans les communautés, et bien plus encore.

L'équité en matière de santé est le fondement d'une prescription sociale efficace. Il ne suffit pas d'orienter les clients vers un programme de loisirs ou de les encourager à visiter une galerie d'art. La mise en œuvre réussie d'un programme de prescription sociale requiert l'élimination des obstacles auxquels les clients font face quand ils veulent faire ces choses. Ces obstacles peuvent être d'ordre économique, géographique, interpersonnel ou psychologique. La prescription sociale consiste à écouter attentivement les gens, à leur fournir le soutien nécessaire et à leur donner les moyens de contribuer à l'amélioration de leur propre santé et de leur propre bien-être.

Pour avoir un aperçu rapide de la prescription sociale, consultez notre infographie qui montre ses effets profonds sur la santé et le bien-être, y compris les résultats de notre projet pilote Rx : Communauté et des exemples internationaux!

*NOUVEL OUTIL*

En collaboration avec le Centre for Effective Practice (CEP) et l'Institut canadien de prescription sociale, l'Alliance a soutenu le développement d'un nouvel outil de mise en œuvre (en anglais seulement) pour les cliniciens de soins primaires et les prestataires de soins de santé.

 

Comment aborder les déterminants sociaux de la santé et l'épidémie d'isolement social

Pour l'Alliance, le changement transformateur des soins centrés sur la personne et la communauté, l'équité en matière de santé et la vitalité communautaire ont toujours été des principes directeurs de notre Modèle de santé et de bien-être (MSBE). S’assurer que les gens de l’Ontario bénéficient d’une santé et d’un bien-être optimums est un aspect essentiel de notre document fondateur : la Charte pour l'équité en santé.

Dès les années 1960 et 1970, bien avant l’apparition de la prescription sociale, les membres de l'Alliance ont défendu ces valeurs en mettant l'accent sur les déterminants sociaux de la santé dans leurs projets de développement communautaire et leurs programmes sociaux. Nous avons constaté que les facteurs sociaux qui influencent la santé— revenu, emploi, confiance en soi, logement, nutrition, éducation, environnement—jouent un rôle important dans le bien-être global des gens.

De plus en plus d'études montrent que l'isolement social et la solitude sont des facteurs de risque qui affectent grandement la santé physique et mentale des gens. Les mesures de santé publique prises pendant la COVID-19, telles que les restrictions touchant les rencontres entre amis et la fermeture des espaces communautaires, bien que nécessaires pour lutter contre la pandémie, ont eu des conséquences inattendues. Deux études Angus Reid réalisées en 2020 ont montré qu’un tiers de la population canadienne a souffert de solitude et d'isolement social (lien externe; en anglais seulement), et la moitié des participants ont signalé une dégradation de leur santé mentale (lien externe; en anglais seulement) depuis le début de la pandémie de COVID-19. Ce bilan s'est poursuivi jusqu'en 2021, quand des recherches publiées par l'Agence de santé publique du Canada ont montré que le nombre de gens au Canada qui souffrent de troubles dépressifs majeurs a plus que doublé. Plus inquiétant encore, les personnes qui ont déclaré avoir un faible sentiment d'appartenance à la communauté étaient dix fois plus susceptibles de souffrir de dépression.

À l’inverse, le fait d'avoir de solides liens sociaux au sein de la communauté et de participer à des programmes communautaires contribue à améliorer l'estime de soi. Le fait d’acquérir de l’expertise en apprenant de nouvelles compétences et de nouveaux passe-temps permet aussi aux gens de sentir que leur vie s’améliore constamment. En intégrant le soutien et les soins sociaux à l'ensemble du système de santé, nous pouvons aider les gens à se réintégrer à leur communauté en toute sécurité et inverser certains des effets de la pandémie sur leur santé.

Comment fonctionne la prescription sociale?

La prescription sociale est une manière spécialement structurée d'orienter les gens vers une gamme de services locaux non cliniques. Elle est un complément aux traitements cliniques et vise à répondre aux besoins sociaux des gens par le biais de partenariats communautaires qui recoupent les intérêts et les objectifs des clients. La prescription sociale est une approche fondée sur les actifs qui considère les personnes non seulement comme des patients ayant des besoins mais aussi comme des membres de la communauté ayant des choses à partager. Elle soutient les clients qui s'engagent dans leur communauté et y contribuent. Les soins de santé intégrés et la prescription sociale vont au-delà du traitement de la maladie en se concentrant sur l'amélioration du bien-être.

La prescription sociale peut prendre différentes formes en fonction de la communauté, de ses besoins locaux et de ses capacités. Cinq éléments essentiels composent le fondement d'un modèle de prescription sociale efficace : les clients, les prescripteurs, les intervenants, les prescriptions sociales et le suivi des données.

Les 5 éléments clés de la prescription sociale en un coup d'œil

La prescription sociale est centrée sur les clients, des gens ayant des besoins sociaux et médicaux mais aussi des intérêts, des objectifs et des talents (tels que des compétences ou leurs propres ressources).

Les prescripteurs sont des prestataires de soins de santé qui entretiennent une relation de confiance avec les clients; pendant les rendez-vous médicaux, ils peuvent identifier des problèmes non médicaux sous-jacents et recommander une prescription sociale aux patients.

Les intervenants reçoivent la recommandation, dirigent les clients vers les ressources appropriées en fonction des intérêts et des besoins que les clients ont eux-mêmes déterminés, et les soutiennent dans leur cheminement vers le bien-être.

Les prescriptions sociales peuvent prendre la forme de diverses interventions non cliniques, telles que des formations, des subventions alimentaires, une aide au logement, un engagement artistique et culturel, des groupes sociaux gérés par des pairs et des activités en nature. Ces prescriptions sont d'autant plus efficaces qu'elles invitent les clients à s'engager, à cocréer et à rendre à leur communauté ce que celle-ci leur a donné.

Enfin, le suivi des données retrace le parcours des clients tout au long du processus de prescription sociale. Cela permet d'obtenir des données et des enseignements significatifs en temps réel dans le but d'améliorer la qualité de la prestation de soins et de contrôler les résultats.

Regardez cette vidéo d'introduction à la prescription sociale (en anglais) :

La prescription sociale a obtenu une large reconnaissance au Royaume-Uni grâce à des personnalités éminentes du système de santé qui ont amené ce changement. Dans la vidéo présentée ci-dessous, la Dre Marie Anne Essam, médecin généraliste et « marraine » de la prescription sociale au Royaume-Uni, nous parle de son expérience en la matière et de la façon dont elle suggère aux prestataires de soins de santé d’y participer :

 

Regardez l'intégralité du webinaire Summit Preview Keynote : What is Social Prescribing (en anglais seulement).

Rx : Communauté – La prescription sociale en  Ontario

Septembre 2018

a marqué le début d'un chapitre passionnant pour l'Alliance, puisque nous avons lancé un projet pilote unique en son genre en Ontario, appelé Rx : Communauté - Prescription sociale. En découvrant les valeurs fondamentales de la prescription sociale, nous avons réalisé que l'Alliance partageait les mêmes valeurs que celles sur lesquelles repose la prescription sociale. Notre organisation et ce modèle de soins appliquent tous deux une approche globale de la santé et du bien-être, qui considère que la santé est ancrée dans la communauté et qui reconnait l'importance d'aider les clients à contribuer à leurs propres soins.

Pour favoriser le succès de Rx : Communauté, il fallait que nous établissions des partenariats avec des professionnels expérimentés du domaine de la prescription sociale. Nous avons formé des associations fructueuses avec des mentors du Royaume-Uni : Herts Valley Clinical Commissioning Group (en anglais seulement), des experts en orientation en matière de prescription sociale, et Altogether Better (en anglais seulement), une organisation spécialisée dans la cocréation entre le personnel de soins primaires et les clients.

Nous avons lancé Rx : Communauté en invitant nos centres membres à une séance d'introduction, pour leur montrer comment leur travail pouvait s'aligner sur les principes de la prescription sociale. À l'issue de cette séance, 11 de nos membres, représentant diverses communautés urbaines, rurales, nordiques et francophones, ont exprimé leur intérêt pour la mise en œuvre de la prescription sociale dans leurs pratiques quotidiennes. Parmi les caractéristiques uniques de notre programme pilote, citons l’optique axée sur l'équité de notre application de la prestation de soins. Nous avons veillé à ce que nos clients bénéficient de soutien matériel grâce à des programmes d’alimentation, de logement, etc. Nous avons aussi désigné des champions de la prescription sociale, c'est-à-dire des clients qui ont cocréé et dirigé des programmes auxquels d'autres clients ont pu participer. Qu'il s'agisse de jolies harmonies orchestrales ou de produits frais cultivés localement, Rx : Community a permis d’offrir une multitude de soins grâce aux interventions sociales et aux renvois communautaires de nos centres membres participants. Entre autres enseignements importants, ce projet pilote nous a appris que la prescription sociale peut prendre différentes formes selon les communautés et en fonction des besoins et des capacités locales.

    

Effets positifs sur les individus, les prestataires de soins de santé et l'intégration du système

Rx : Communauté s’est basé sur différentes approches pour examiner la façon dont la prescription sociale a été mise en œuvre. Par le biais d'enquêtes auprès des clients et des prestataires, de groupes de discussion et d’analyse de dossiers médicaux, nous avons examiné l'impact de notre travail pour mieux comprendre comment la prescription sociale affecte le sentiment de bien-être des clients, les résultats en matière de santé et l'utilisation du système de santé. De plus, nous avons observé les effets positifs de la prescription sociale sur le travail et la confiance des prescripteurs à la lumière des commentaires positifs de leurs clients. Durant l'année qu’a duré le projet pilote, plus de 1 100 clients répartis dans 11 CSC ont reçu, au total, près de 3 300 ordonnances sociales. Soixante et onze clients ayant reçu une prescription sociale ont reçu le soutien nécessaire pour devenir des champions de la santé bénévoles et cocréer et mettre en œuvre des activités et des programmes sociaux.

Conclusion n° 1 : Les clients ont fait état d'une amélioration générale de leur santé mentale et d'une plus grande capacité à gérer leur propre santé; ils ont aussi constaté une diminution de leur sentiment de solitude et une croissance de leur sentiment d'appartenance et d'interdépendance.

Conclusion n° 2 : Les prestataires de soins de santé estiment que la prescription sociale aide à améliorer le bien-être des clients et à réduire le nombre de visites récurrentes. Ils reconnaissent la valeur du rôle des intervenants et, lorsqu'il n’y en avait pas, ils ont ressenti le besoin d'un soutien accru.

Conclusion n° 3 : La prescription sociale a permis une intégration plus complète des soins cliniques, des équipes interprofessionnelles et du soutien social, et elle a renforcé la capacité de la communauté grâce à la cocréation.

Quelle est la prochaine étape?

La prescription sociale est de plus en plus populaire au Canada parmi les prestataires de soins de santé, les partenaires communautaires, les chercheurs, les bailleurs de fonds et les décideurs politiques. Le grand intérêt exprimé envers Rx : Communauté et ses résultats prometteurs prouvent que nous sommes prêts à utiliser la prescription sociale à grande échelle pour favoriser un système de santé plus intégré et bâtir des communautés plus soudées.

Nos recommandations :

Les décideurs, les bailleurs de fonds et les équipes de santé de l'Ontario peuvent créer un terrain fertile pour la prescription sociale en investissant dans les soins de santé primaires et le soutien social. Ils peuvent faire progresser les projets de prescription sociale en apportant du soutien financier, matériel ou politique direct. Les organisations de soins de santé et de soutien social ainsi que les organisations intersectorielles peuvent établir et renforcer des partenariats locaux, adapter la prescription sociale aux besoins et aux atouts de leurs communautés, adopter un changement de culture et élaborer des stratégies de collecte et d'utilisation de données. Les chercheurs et les établissements d'enseignement peuvent fournir des outils de dépistage et d'évaluation, faire l'analyse des données et apporter du soutien en matière de recherche aux organisations de soins de santé et de soutien social.

SP client outcome   Social prescribing decrease repeat visits

Regardez cette vidéo d'introduction à la prescription sociale (en anglais) :

Lisez le rapport final :

Rx : Communauté - Rapport final sur la prescription sociale en Ontario, mars 2020 (lien externe) (+ lettre sur le COVID-19 (lien externe))

Projets en cours

Bien que notre projet pilote de recherche soit terminé, les travaux se poursuivent dans le cadre de plusieurs projets en cours :

Projet de prescription sociale à l’intention des Noirs

En collaboration avec le Comité de la santé des Noirs et la fondation Balsam, l'Alliance soutient un projet de prescription sociale à l’intention des Noirs visant à offrir des programmes culturellement adaptés aux familles noires et à leurs communautés. Ce projet vise à instaurer, dans quatre centres de santé communautaire dirigés par des Noirs à Toronto, un modèle de prescription sociale fondé sur les valeurs et les principes afrocentriques dans le but d'améliorer de manière holistique la santé et le bien-être des Noirs.

Projet Links2Wellbeing 

En partenariat avec l'Association des centres pour personnes âgées de l'Ontario, le projet Links2Wellbeing propose une prescription sociale destinée aux personnes âgées. Par l'intermédiaire du site Web Courtepointe communautaire de la prescription sociale, nous avons recueilli des témoignages de prestataires de soins de santé, d'employés, de bénévoles et de clients afin de mieux comprendre leur expérience de la prescription sociale et ses effets sur eux. 
https://www.socialprescribingquilt.com/fr

La prescription sociale pour une meilleure santé mentale

La prescription sociale pour une meilleure santé mentale est un projet de dix-huit mois, financé par l'Agence de santé publique du Canada, qui vise à mettre en œuvre des initiatives dont le but est d’aider les personnes dont la santé mentale a été la plus affectée par la pandémie de COVID-19. 

Ces initiatives visent à promouvoir la santé mentale, à prévenir les maladies mentales et à mieux répondre aux besoins nouveaux et complexes découlant de la pandémie. 

Grâce à la participation, à la formation, à l'identification proactive, aux structures d’orientation en matière de santé mentale et à l'expansion de programmes locaux cocréés, le projet de prescription sociale pour une meilleure santé mentale vise à renforcer notre capacité à améliorer la santé mentale des gens au sein des communautés, en particulier celle des populations qui se heurtent à des obstacles. 

Nous espérons apprendre quelles interventions favorisent le plus le rétablissement après une pandémie, afin de pouvoir alléger la pression que subit l'ensemble du système de santé.

Outils de dépistage et d'admission

Cliquez sur les liens ci-dessous pour télécharger des modèles que vous pourrez adapter (n'oubliez pas d'y mettre votre propre logo!) ou inclure dans vos propres questionnaires d'admission.

Questions sociodémographiques: Ces questions vous aideront à recueillir des informations sur les antécédents, l'identité et la situation socio-économique de vos clients. Ces données pourront vous aider à planifier des programmes pour votre communauté et à adapter les soins que vous offrez à vos clients.

Questions de dépistage sur la solitude et le soutien social: Ces questions peuvent vous aider à mesurer l'effet de la prescription sociale sur la solitude et le soutien social ressentis par les clients. On peut les utiliser lors de l'admission pour évaluer les besoins et les forces des clients. En cours de route, elles peuvent servir à mesurer l'évolution de leur sentiment de bien-être.

Publications (en anglais)
Dans les médias (en anglais sauf exception)
Présentations et webinaires (en anglais)

Communautés de pratique

Pour en savoir plus ou vous joindre à nos communautés de pratique

Joignez-vous à nos communautés de pratique

La prescription sociale est une pratique visant à renforcer les communautés et à promouvoir l’établissement de liens entre des personnes qui partagent les mêmes vues. Dans le même ordre d’idée, les personnes qui mettent en œuvre les initiatives de prescription sociale, et celles qui promeuvent le mouvement de la prescription sociale ou qui cherchent tout simplement à approfondir leurs connaissances du concept, ont besoin d’un espace pour se réunir et apprendre les unes des autres. C’est pour cette raison que l’Alliance met sur pied deux communautés de pratique en vue de réunir les gens à l’échelle provinciale et nationale.

Communauté de pratique canadienne sur la prescription sociale

La Communauté de pratique canadienne sur la prescription sociale est un groupe collaboratif interdisciplinaire; les participants discutent de moyens de faire de la sensibilisation à l’échelle nationale et de créer des stratégies et des approches pour la mise en œuvre de la prescription sociale et son intégration aux systèmes de soins de santé et de services sociaux. Composée de membres de divers secteurs, dont les arts, la promotion des soins de santé, et les milieux universitaires, cette communauté de pratique est organisée par l’Alliance pour des communautés en santé, l’Institut canadien de prescription sociale, Centraide Colombie-Britannique et l’Association des centres pour aînés de l’Ontario.

Rencontres à venir

Les rencontres trimestrielles ont lieu et sont enregistrées à 9 h 30 HNP/12 h 30 HNE le deuxième mardi du mois en janvier, avril, juillet et octobre. Un résumé de la rencontre est offert après sa tenue à tous les membres de la communauté de pratique.

ENREGISTRER ICI

ou consultez les vidéos des rencontres précédentes.

Partage de ressources et de coordonnées

Veuillez transmettre vos coordonnées et d’autres ressources à la Communauté de pratique canadienne sur la prescription sociale en remplissant ce bref questionnaire (en anglais seulement) qui renseignera les autres membres de la communauté de pratique. Vous pouvez aussi choisir de ne pas partager vos coordonnées et nous faire part des types de ressources auxquelles vous souhaitez avoir accès.

 

Communauté de pratique de l’Ontario sur la prescription sociale

À l’échelle provinciale, la Communauté de pratique de l’Ontario sur la prescription sociale promeut la collaboration interdisciplinaire et l’établissement de liens entre les personnes qui mettent en œuvre la prescription sociale en Ontario. Joignez-vous à cette communauté pour connaître les initiatives de prescription sociale près de chez vous. Cette communauté de pratique, organisée par l’Alliance pour des communautés en santé et l’Association des centres pour aînés de l’Ontario, représente un excellent moyen de rencontrer d’autres personnes et d’échanger sur les leçons apprises et les pratiques prometteuses de vos projets.

Rencontres à venir

Les membres se rencontrent tous les deux mois; les rencontres ont lieu de 13 h à 14 h 30 HNE, le troisième jeudi du mois. Les rencontres ne sont pas enregistrées, mais un résumé de chacune est transmis aux membres. 

ENREGISTRER ICI

Partage de ressources et de coordonnées

Pour donner accès à plus de ressources et pour faciliter les contacts entre ses membres, la Communauté de pratique de l’Ontario sur la prescription sociale a créé un dossier Google Drive qui héberge des ressources et une liste de diffusion électronique Google Group.

Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez communiquer avec nous :

Alliance pour des communautés en santé
communications@allianceon.org

 

Ressources clés

Social Prescribing Guidebook for Team-based Primary Care Providers in Ontario (lien externe), September 2020

Affiche : Social Prescribing as a tool for building climate resilience, Forum d'automne de l'OPHA, 23 novembre 2019

Communautés connectées (lien externe), Rapport annuel du médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, février 2019

Fiche d'information : La réduction de l'isolement social en point de mire

International : Social prescribing stimulus paper, Royal Australian College of General Practitioners and Consumer Health Forum of Australia, novembre 2019

Infographie sur la prescription sociale, 17 mai 2022 ( Anglais | Français )

Une boîte à outils sur les façons de mettre en œuvre la prescription sociale (lien externe), Organisation mondiale de la santé, 20 mai 2022

Ressources sur la prescription sociale à l’intention des professionnels de la santé (lien externe),

Centre for Effective Practice, novembre 2022

Wheel of Life

La Roue de la vie, un outil permettant d'explorer les déterminants sociaux de la santé durant l'évaluation complète d'un client, dans le cadre du projet de l’Alliance sur la prescription sociale à l’intention des Noirs, juin 2023.