Language switcher

Social Icons

Text Resize

Semaine de la santé mentale des Noirs : Réflexions sur le Mois de l’histoire des Noirs, l’avenir concernant la santé des Noirs et un appel à l’action pour des changements systémiques

Semaine de la santé mentale des Noirs: Appels à l'action pour chaque mois

Chaque année, le Mois de l’histoire des Noirs est un moment opportun pour rendre hommage aux personnes et aux communautés noires et pour découvrir leurs histoires; c’est aussi l’occasion d’apprendre des leaders noirs et de souligner leurs efforts présents et passés, ainsi que ceux des artistes, des auteurs, des intellectuels, des activistes et d’autres personnes qui ont faits des contributions importantes, et de se tourner vers un avenir dans lequel l’histoire et le leadership des Noirs sont au cœur d’un Ontario et d’un Canada plus justes et équitables. C’est une occasion de souligner les façons dont l’histoire des Noirs, la revendication pour les droits des Noirs et le leadership noir contribuent à la poursuite des efforts pour créer des communautés plus justes et équitables pour tous. Il s’agit d’un moment pour reconnaître que l’histoire des Noirs est notre histoire commune, c’est l’histoire du Canada. C’est aussi un moment pour ceux qui ont profité du privilège blanc de reconnaître, de s'accrocher et d’agir sur l’impératif de faire mieux, de contribuer au démantèlement des structures du racisme envers les Noirs, de se voir dans le travail et de comprendre leur rôle dans ces histoires.

Pour l’Alliance pour des communautés en santé, le Mois de l’histoire des Noirs et la semaine de la santé mentale des Noirs sont des occasions de reconnaître et de faire prendre conscience du leadership des leaders de la santé des Noirs, des partenaires communautaires et des membres de l’Alliance au service des communautés Noires, ainsi que leurs efforts visant à favoriser la santé des Noirs et l’équité en santé et à souligner les difficultés, les défis et le deuil qui font partie de ce travail au cours de la pandémie. Nous saluons les progrès réalisés au cours de la dernière année pour la collecte de données sociodémographiques et fondées sur la race dans les soins de santé, le leadership et les efforts de revendication pour un approvisionnement sûr des drogues et pour la réduction des méfaits, et les nombreuses façons dont les leaders en matière de santé communautaire pour les Noirs apportent du soutien aux personnes et aux communautés Noires au cours de la pandémie de la COVID-19.

À la suite des inégalités créées et perpétuées par le racisme systématique envers les Noirs et par la suprématie blanche, il est temps d’entamer des conversations difficiles, mais nécessaires, et de mettre en œuvre des plans d’action pour favoriser la santé des Noirs de manière durable aux quatre coins de la province et du pays. Il faut que les organisations comme les nôtres et leurs membres réitèrent leur engagement envers des changements dans les soins de santé, la justice, l’éducation et d’autres secteurs qui continuent de marginaliser les personnes et les familles Noires et de créer des espaces non accueillants et d’engendrer des résultats non équitables pour celles-ci. Ceci est pourquoi nous nous unissons pour des changements concrets qui se poursuivront au-delà du mois de février.

Les évènements de la dernière année doivent devenir un moment décisif pour la santé et le bien-être des Noirs. La pandémie et ses répercussions disproportionnées sur les personnes et les communautés Noires ont exposé le prix payé par les personnes Noires, les travailleurs Noirs et les communautés Noires alors que la suprématie blanche et ses structures demeurent en place, engendrant la prise de décisions et l’inertie qui aggravent les iniquités. Les actions, les manifestations et les appels à la justice de la dernière année pour George Floyd, Regis Korchinski-Paquet, Ahmaud Arbery, D’Andre Campbell et tant d’autres dont la mort était liée au racisme et à la violence envers les Noirs, ne peuvent être en vain. Nous avons besoin d’un plan d’action clair de tous les acteurs qui peuvent contribuer à des changements systémiques. Depuis des années, les leaders Noirs ont décrit le parcours à suivre; il faut maintenant répondre à leur appel pour des changements concrets. Il faut s’engager immédiatement à écouter les leaders Noirs, à appuyer le parcours indiqué pour les soins de santé, les services sociaux et d’autres systèmes, et se mobiliser pour demander des changements concrets et poser des gestes en ce sens.

En juin 2020, à la suite du meurtre de George Floyd aux États-Unis et de grandes manifestations dénonçant la violence policière et la suprématie blanche, le Comité pour la santé des Noirs, composé de membres de l’Alliance, ainsi que de la Black Health Alliance et du Network for Advancement of Black Communities (NABC), a publié une déclaration concernant les expériences vécues par les personnes Noires en ce qui a trait à la violence issue du racisme envers les Noirs et à son historique imprégné de paroles vides et d’engagements non respectés. Nous réitérons maintenant ces appels à l’action :  

Nous sommes solidaires avec les Noirs de partout pour réclamer que les mesures suivantes soient prises rapidement pour lutter contre la suprématie blanche et le racisme dirigé contre les Noirs :

  • Une déclaration proclamant que le racisme dirigé contre les Noirs est une crise de santé publique.
  • Une meilleure infrastructure de responsabilisation pour lutter contre la brutalité policière, la violence policière et les torts commis contre les communautés noires.
  • Le renforcement de la Direction générale de l’action contre le racisme par une stratégie systémique, clairement articulée et ciblée pour lutter contre le racisme dirigé contre les Noirs.
  • Un engagement provincial envers l’attribution de fonds protégés pour fournir aux communautés noires des ressources et du soutien en matière de santé et de bien-être adaptés à leur culture. Les efforts visant à rendre la vie des Noirs supportable sont un aspect essentiel de l’élimination du racisme dirigé contre les Noirs. Les organismes qui œuvrent dans ces communautés doivent recevoir l’aide nécessaire pour continuer à offrir ces services.

Les organisations membres de l’Alliance se sont aussi engagées envers ces actions, entre autres en déclarant que le racisme envers les Noirs constitue une crise de santé publique, en demandant qu’une partie du financement accordé aux forces policières soit redistribué dans les communautés Noires en vue de réduire les torts causés par la violence policière et en révisant la Charte pour l’équité en santé. Les gestes collectifs, la responsabilisation et la redevabilité de tout un chacun en Ontario et au Canada constituent une voie vers l’avenir, s’éloignant des structures ancrées dans le racisme envers les Noirs et la suprématie blanche.

En ce 1er mars, jour de réflexion et Journée de la santé mentale des Noirs proclamée l’an dernier par les leaders de la santé des Noirs en Ontario, et élargie cette année à une série d'événements comprenant la Semaine de la santé mentale des Noirs, y compris ceux qui se déroulent à Toronto, et également le programme d’événements à Ottawa, dirigés par la Black Mental Health Coalition

Cette déclaration est simplement ça, une déclaration, un recueil de mots. Pendant ce temps et dans l’avenir, nous vous invitons à réfléchir au-delà des mots, et à considérer les actions, les changements organisationnels et les orientations politiques qui peuvent engendrer des changements dans votre communauté et au sein de ses systèmes et structures. C’est la raison pour laquelle nous avons rédigé cette déclaration : afin d’indiquer des plans d’action durables pour nous tous; au sein des soins de santé communautaire; et dans l’ensemble de notre société.

Nous avons tous un rôle à jouer dans la création d’un meilleur avenir plus juste et équitable pour tous les Noirs : les jeunes, les femmes, les personnes LGBTQ+, les hommes, les familles et les communautés. Nous devons nous rallier au mouvement Les vies des Noirs comptent (Black Lives Matter) et à son message. Nous rendons hommage aux leaders qui nous indiquent la voie à suivre et nous nous engageons à les appuyer par nos actions.

Francis Garwe, Président du conseil, le Comité pour la santé des Noirs

Sarah Hobbs, Chef de la direction, l’Alliance pour des communautés en santé

le 1er Mars 2021

health