Language switcher

Social Icons

Text Resize

Rx: Communauté - La prescription sociale en Ontario

Bulletin de Rx: Communauté

Nouveau! Rx: Communauté – La prescription sociale en Ontario, rapport d'étape ( français | anglais ) 

Félicitations à l’équipe Rx: Communauté pour avoir remporté le Prix international en prescription sociale 2019!

Les 11 et 12 juillet 2019, l'équipe Rx: Communauté a présenté une affiche lors de la 2e Conférence internationale sur la prescription sociale à Londres, au Royaume-Uni. Consultez le ici.

Et si le système de santé percevait le patient comme une personne à part entière, au lieu de se concentrer uniquement sur son diagnostic médical? Et si, en plus des médicaments, le personnel médical et infirmier praticien étaient autorisés à prescrire des cours de danse, des cours de cuisine, du bénévolat, du soutien aux proches aidants, des groupes d’entraide pour les familles monoparentales et une prise de contact avec un réseau d’aide aux endeuillés?

Ce type de « prescription sociale » est répandu au Royaume-Uni et est en train de gagner une reconnaissance internationale. C’est parce que ce qui garde les gens en santé n’est pas seulement une question de génétique et d’habitudes de vie. L’accès à une saine alimentation, à l’éducation, à l’emploi et au revenu et les possibilités de créer des liens ont tous des impacts importants sur la santé et le bien-être global de l’individu. Les bons cliniciens le savent et ils ont besoin d’un système fiable sur lequel ils peuvent compter pour les problèmes auxquels se heurtent leurs patients et qui ne relèvent pas de l’expertise, du temps ou du mandat des professionnels de la santé.

Le système de santé peut faire beaucoup plus pour soutenir la promotion de la santé et la prévention, en plus de soigner la personne lorsqu’elle est malade. Chaque point de contact que vous avez avec le système de santé devrait être une passerelle vers un meilleur bien-être global — en particulier dans les soins primaires, qui constituent le principal point de contact de la plupart des gens avec le système de santé de l’Ontario.

C’est pourquoi l’Alliance pour des communautés en santé est en train de tester un projet de prescription sociale dans 11 centres de santé communautaires (CSC) afin d’adapter et de mesurer ses impacts dans un contexte ontarien. Ce projet, qui se déroulera de septembre 2018 à décembre 2019, a pour objectif de faire de l’innovation durable en matière de services un élément phare des soins primaires.

 

Une nouvelle façon de penser les soins de santé

La prescription sociale est un moyen particulièrement structuré d’aiguiller les patients vers un éventail de services locaux non cliniques et elle vise à répondre aux besoins des personnes de manière holistique. Cette approche basée sur les acquis va au-delà du traitement de la maladie. Elle reconnaît la personne non seulement comme un patient ayant des besoins, mais comme un membre de la communauté ayant des talents à partager, tout en l’aidant à interagir avec et à contribuer à son milieu.

La prescription sociale est légèrement différente selon les besoins et les capacités de chaque communauté locale. Mais le processus lui-même est similaire sur tous les centres et implique :

 

La prescription sociale en Ontario

Avec des services fournis par des équipes interprofessionnelles (professionnels de la santé, agents de promotion de la santé et travailleurs sociaux) et un Modèle de santé et de bien-être fondé sur la gouvernance communautaire et les déterminants sociaux de la santé, les membres de l’Alliance ont déjà le principe de la prescription sociale inscrit dans leur ADN. Ce projet est un moyen novateur pour les CSC de garantir que la pratique de la prescription sociale est intégrée dès la conception. En utilisant une conception centrée sur le patient et la communauté, les centres participants répertorient tout ce qu’ils font en termes d’interventions non cliniques, établissent un cheminement clinique structuré et suivent l’impact de ce travail sur les résultats pour la santé grâce à un solide cadre de collecte et d’évaluation des données. 

« Pendant trop longtemps dans le secteur de la santé, nous avons dit : “Vous êtes diabétique” ou “Vous êtes ceci ou cela” et nous ne voulons pas que les gens soient définis par leur maladie… Nous savons que lorsque les gens se sentent chez eux, qu’ils ont un endroit où aller, ils ont un but dans la vie et ils ne sont pas centrés uniquement sur la maladie ou le diagnostic — leur santé s’améliore réellement. » — Stephanie Skelding, agente de promotion de la santé/ agente de liaison, Centre de santé communautaire de West Elgin

Ce projet permet aux professionnels de prescrire les soins les plus appropriés, qui peuvent être non médicaux, en mettant les clients en relation avec les services de soutien au sein de leur communauté par l’entremise d’un agent de liaison. Les clients et les membres de la communauté sont également invités à devenir des champions bénévoles de la santé afin d’aider à déceler les problèmes et les lacunes à l’échelle locale et à élaborer des solutions locales. 

Au Royaume-Uni, la prescription sociale montre des résultats prometteurs pour l’obtention de résultats positifs pour les clients, les professionnels de la santé et les communautés en général. Les clients ont une meilleure santé mentale, sont moins isolés ou seuls et sont plus actifs physiquement. Les professionnels de la santé peuvent utiliser leur temps plus efficacement en redirigeant les clients qui n’ont pas de problème médical vers des ressources plus appropriées. Les communautés constatent également des améliorations dans le sentiment de connexion et d’appartenance.

En Ontario, ce projet nous permettra de collecter des informations pour démontrer, de manière factuelle et fondée sur des données probantes, ce que nous savons de manière empirique — le fait que les personnes se portent mieux si elles tissent des liens avec des soutiens sociaux et communautaires et lorsqu’elles sont autonomisées afin de prendre en main leur propre santé et celle de leur communauté [référence à la Charte d’Ottawa pour la promotion de la santé : la prise en charge de sa propre santé et de son bien-être]. Les leçons tirées de ce projet pilote seront partagées avec d’autres fournisseurs de services, communautés et décideurs afin d’élaborer un cadre de soins de santé plus interconnecté et centré sur le client, et de construire ensemble des communautés plus saines et plus résilientes. 

Ressources

  • *Nouveau* Rx: Communauté – La prescription sociale en Ontario, rapport d'étape ( français | anglais )
  • Communiqué de presse sur la prescription sociale ( français | anglais )
  • Fiche d’information sur le projet de prescription sociale ( français | anglais )
  • Fiche de renseignements sur la réduction de l'isolement social ( français | anglais )

 

Pour en savoir plus

Sonia Hsiung, responsable du projet pilote de prescription sociale
Alliance pour des communautés en santé
416-236-2539, poste 343
sonia.hsiung@allianceON.org 

Abonnez-vous à notre liste d’envoi
 

Financé par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario

Les points de vue exprimés dans la publication sont ceux du bénéficiaire et ne reflètent pas nécessairement ceux de la Province.