Language switcher

Social Icons

Text Resize

Family-centred care delivery: Comparing models of primary care service delivery in Ontario

Source
Format: 
Year: 
2013
Source Info: 
59: 1202-1210
Details: 

Editor's Key Points

  • In Ontario, different models of primary care service delivery coexist. The organization and remuneration of primary care services might influence many aspects of quality of care and provider behaviour. Therefore, it is important to evaluate these models in order to better understand their performance and function.
  • This study found that patients and providers reported high levels of family-centred care in all models of primary care service delivery.
  • Various sociodemographic characteristics are associated with patient-reported family-centred care and should be taken into account in future research. 

Abstract

Objective

To determine whether models of primary care service delivery differ in their provision of family-centred care (FCC) and to identify practice characteristics associated with FCC.

Design

Cross-sectional study.

Setting

Primary care practices in Ontario (ie, 35 salaried community health centres, 35 fee-for-service practices, 32 capitation-based health service organizations, and 35 blended remuneration family health networks) that belong to 4 models of primary care service delivery.

Participants

A total of 137 practices, 363 providers, and 5144 patients.

Main outcome measures

Measures of FCC in patient and provider surveys were based on the Primary Care Assessment Tool. Statistical analyses were conducted using linear mixed regression models and generalized estimating equations.

Results

Patient-reported FCC scores were high and did not vary significantly by primary care model. Larger panel size in a practice was associated with lower odds of patients reporting FCC. Provider-reported FCC scores were significantly higher in community health centres than in family health networks (P=.035). A larger number of nurse practitioners and clinical services on-site were both associated with higher FCC scores, while scores decreased as the number of family physicians in a practice increased and if practices were more rural.

Conclusion

Based on provider and patient reports, primary care reform strategies that encourage larger practices and more patients per family physician might compromise the provision of FCC, while strategies that encourage multidisciplinary practices and a range of services might increase FCC.

 

Points de repère du rédacteur

  • En Ontario, il existe plusieurs modèles différents pour la prestation des services de soins de première ligne. L’organisation de ces services et la forme de rémunération pourraient influencer plusieurs aspects de la qualité des soins ainsi que le comportement des soignants. Il est donc important d’évaluer ces modèles, de façon à mieux comprendre leur rendement et leur fonction.
  • Dans cette étude, patients et soignants rapportaient des soins axés sur la famille de haut niveau, et ce, pour tous les modèles offrant des soins de première ligne.
  • On observait une association entre la qualité des soins axés sur la famille rapportée par les patients et diverses caractéristiques sociodémographiques; on devrait tenir compte de ces caractéristiques dans les études futures. 

Résumé

Objectif

Déterminer si les modèles de prestation des soins primaires diffèrent en termes de soins axés sur la famille (SAF) et identifier les caractéristiques de pratiques associées à des SAF.

Type d’étude

Étude transversale.

Contexte

Établissements ontariens de soins primaires (c.-à-d. 35 centres de santé communautaires rémunérés à salaire, 35 établissements rémunérés à l’acte, 32 organisations offrant des services de santé en régime de capitation et 35 réseaux de santé familiale diversement rémunérés) correspondant à 4 modèles de prestation de services de soins primaires.

Participants

Un total de 137 établissements, 363 soignants et 5144 patients.

Principaux paramètres à l’étude

On a mesuré les SAF à partir d’enquêtes auprès des patients et des soignants à l’aide du Primary Care Assessment Tool. Les analyses statistiques ont été effectuées à l’aide de modèles de régression linéaire mixtes et d’équations d’estimation généralisées.

Résultats

Les scores de SAF rapportés par les patients étaient élevés, sans différence significative entre les différents modèles de soins primaires. Dans les établissements de plus grande taille, les patients avaient tendance à rapporter des scores de SAF plus faibles. Dans les centres de santé communautaire, les soignants rapportaient des scores de SAF plus élevés que dans les réseaux de santé familiale (P = .035). La présence locale d’un bon nombre d’infirmières et d’infirmiers praticiens et de services cliniques était associée à des scores de SAF plus élevés, tandis qu’on observait des scores plus faibles quand le nombre de médecins de famille d’un établissement augmentait ou quand les établissements étaient plus ruraux.

Conclusion

Selon les rapports des soignants et des patients, les stratégies de la réforme des soins primaires qui préconisent des établissements de pratique plus grands et davantage de patients par médecin de famille pourraient compromettre la prestation de SAF, alors que celles qui préconisent des pratiques multidisciplinaires et une variété de services pourraient favoriser les SAF.

health