Language switcher

Social Icons

Text Resize

Santé buccodentaire

Le système de santé universel au Canada ne couvre pas les soins buccodentaires. Chaque année, six millions de Canadiens ne consultent pas un dentiste parce qu’ils n’en ont pas les moyens. Le manque de soins buccodentaires mène à de la souffrance et à des maladies évitables. La douleur, l’inconfort, les problèmes d’élocution, une moins grande interaction sociale et une mauvaise nutrition ne sont que quelques-uns des problèmes engendrés par un manque de soins buccodentaires.

Il y a deux principaux enjeux en ce qui concerne la santé buccodentaire. En premier lieu, l’assurance publique pour les soins buccodentaires est quasi inexistante. Au Canada, seulement 6 % de ces soins sont couverts par un régime public. Il s’agit d’un des plus bas taux parmi les pays à revenu élevé. Sans programmes de soins dentaires publics, les gens doivent soit payer eux-mêmes ou posséder une assurance privée pour avoir accès à ces services. Les deux principaux obstacles limitant la capacité des gens à avoir accès des soins buccodentaires sont un faible revenu et l’absence d’une assurance. Sans une assurance ou un revenu suffisant pour payer pour ces services, les gens évitent tout simplement de consulter un dentiste.

En deuxième lieu, on remarque de grandes inégalités au Canada quand il en vient aux soins buccodentaires. La santé buccodentaire est étroitement liée aux déterminants sociaux de la santé (les conditions dans lesquelles les gens sont nés, grandissent, vivent et vieillissent). Les personnes les plus vulnérables et marginalisées ont la moins bonne santé buccodentaire et sont aussi moins susceptibles d’accéder à des soins. Les populations autochtones, les groupes racialisés, les communautés rurales et celles qui bénéficient de moins de services, les réfugiés, les nouveaux arrivants, les personnes non assurées, et les personnes vivant dans la pauvreté sont particulièrement affectés par leur manque d’accès à des soins buccodentaires.  

Des changements s’imposent dans le financement et la prestation des soins buccodentaires. L’Alliance souhaite que le gouvernement de l’Ontario élargisse les programmes publics de soins dentaires pour y inclure les adultes et les aînés à faible revenu, y compris les prestataires de l’aide sociale. Les membres de l’Alliance sont bien placés pour offrir ces services; des cliniques dentaires sont gérées par 25 CSC et 3 centres d’accès aux services de santé pour les Autochtones (CASSA). Le personnel salarié de soins dentaires devant respecter un budget préétabli, les services offerts permettent un bon rapport coût-efficacité.

Passez à l’action :

Nous devons nous assurer que tous les Canadiens reçoivent les soins buccodentaires dont ils ont besoin pour être en santé, bien se porter et vivre sans douleur. Les élections fédérales de 2019 étant à nos portes, le moment est opportun pour ajouter votre voix à celle d’un nombre grandissant de personnes qui réclament que le prochain gouvernement fédéral reconnaisse que les soins buccodentaires sont un enjeu en matière de santé et prenne des mesures pour combler les lacunes auxquelles est confronté un Canadien sur cinq.

Rencontrez votre député fédéral et discutez avec les candidats aux élections du problème d’accès à des soins buccodentaires. Demandez-leur quelles sont les mesures que leur parti prendra pour que les gens ne souffrent plus de douleurs dentaires et pour que tous les Canadiens aient accès à des soins buccodentaires.

Médias :

 

health