Language switcher

ANNONCE À LA JOURNÉE DE L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE DE L’AEMO

Par Denise Magi, vice-présidente de l’AEMO

Le 5 novembre, l’Association de l’encéphalomyélite myalgique de l’Ontario (AEMO) célébrait sa journée de l’engagement communautaire à Queen’s Park. À cette occasion, le gouvernement de l’Ontario a annoncé l’état de la proposition de l’analyse de rentabilisation du Centre ontarien d’excellence en santé environnementale (OCEEH). La proposition a été soumise au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario il y a un an et formulait un plan audacieux pour aborder la santé environnementale.   

Cinq pour cent de la population de l’Ontario est affectée par des problèmes qui souvent se recoupent et peuvent être invalidantes, voire mortelles : ES/MCS (hypersensibilité environnementale/sensibilité multiple aux produits chimiques), EM/SFC (encéphalomyélite myalgique/syndrome de fatigue chronique) et FM (fibromyalgie).

« En tant que médecin, le ministre Eric Hoskins comprend les conséquences de ces problèmes sur la vie de nombreux Ontariens et veut faire en sorte qu’ils soient reconnus adéquatement. Nous nous engageons à travailler pour atteindre les objectifs de la proposition, a affirmé John Fraser, adjoint parlementaire au ministre Eric Hoskins lors de l’événement. L’une des composantes de l’analyse de rentabilisation était une demande de financement d’une année supplémentaire de formation spécialisée en santé environnementale à l’Université de Toronto. Notre gouvernement a accédé à cette demande et en avril dernier, nous avons annoncé près de 560 000 $ pour soutenir deux nouvelles bourses annuelles sur trois ans pour un total de six nouvelles bourses. »

John Fraser a expliqué en détail la création d’un Groupe de travail interministériel chargé de faire mieux connaître les problèmes de santé environnementale en utilisant l’analyse de rentabilisation comme plateforme. Le groupe de travail comprendra des représentants du comité directeur intérimaire, avec d’autres parties prenantes clés.

Il est urgent de mettre en œuvre le Centre d’excellence de l’Ontario en santé environnementale afin de répondre aux besoins de centaines de milliers de patients de l’Ontario qui souffrent de maladies chroniques complexes liées à l’environnement.

LIRE LES DÉCLARATIONS À LA CHAMBRE DU 5 NOVEMBRE 2014

COMMENT VOUS POUVEZ CONTRIBUER À SUSCITER UNE INTERVENTION POSITIVE DE LA PART DU GOUVERNEMENT

Le soutien des patients, des familles, des amis, des professionnels de la santé et d’autres citoyens intéressés est inégalé en termes de la « puissance du message » envoyé aux politiciens. Il est maintenant temps de faire entendre votre voix et vos besoins.

Cliquez ici pour accéder à une lettre type appuyant la mise en œuvre immédiate du Centre d’excellence de l’Ontario en santé environnementale. Vous pouvez utiliser cette lettre type, la signer et la transmettre au ministre de la Santé et des Soins de longue durée, ainsi qu’à votre propre député provincial. Veuillez faire parvenir une copie conforme au bureau de la première ministre.